Le TOEIC (Test of English for International Communication) est un examen certifié, reconnu par le monde du travail, attestant des compétences en anglais. Son obtention est un sésame pour faire valoir vos compétences linguistiques et travailler à l’international. Nous vous proposons 6 bonnes raisons de passer le TOEIC (et de le décrocher !), tant pour votre vie personnelle que professionnelle.

1) Pour vous lancer un challenge

Comme pour tout examen, la passation du TOEIC ne s’improvise pas et requiert une préparation en amont. Cela vous demandera du temps, du travail personnel et une rigueur à toute épreuve, vous évitant la procrastination souvent en cause dans les échecs.

Se lancer dans cette nouvelle aventure est donc un challenge personnel avant toute chose, qui ne peut se faire sans motivation.

2) Pour évaluer vos compétences linguistiques

Le TOEIC est une référence en matière d’évaluation du niveau d’anglais. Son but principal est d’évaluer votre niveau en anglais « business » grâce à une interrogation écrite, sous forme de questions à choix multiples, d’une durée de 2 heures.

À l’issue de cet examen, vous obtenez un score sur 990, un score supérieur à 750 correspondants à un bon niveau d’anglais, un score supérieur à 850 correspondants à un niveau supérieur. Le score obtenu est donc un faire-valoir qui attestera de votre niveau, de façon objective et à l’échelle internationale.

3) Pour améliorer des compétences linguistiques spécifiques

Si vous connaissez déjà vos faiblesses en anglais, qu’il s’agisse de l’écrit ou de l’oral, vous pouvez vous améliorer grâce à la préparation au TOEIC. En effet, ce test existe en deux versions : « Listening and Speaking », dont la préparation pourrait vous permettre de mieux vous exprimer à l’oral, et « Reading and Writing », pouvant vous aider à progresser à l’écrit.

4) Pour intégrer les meilleurs écoles

Le TOEIC peut vous être utile bien avant l’entrée dans le monde du travail. Cette certification est particulièrement appréciée dans les domaines du commerce, du tourisme ou encore de l’industrie.

Un score supérieur à 850 (sur 990) est même essentiel pour intégrer des formations de haut niveau en management d’entreprise, telles que le MBA (Master of Business Administration) ou certaines écoles de commerce. La réussite au TOEIC est d’ailleurs une nécessité pour poursuivre certaines formations, comme c’est le cas dans les écoles d’ingénieurs françaises qui exigent un score minimal de 750 pour prétendre devenir ingénieur.

5) Pour convaincre vos futurs employeurs

La mention « TOEIC » sur votre CV ne peut, évidemment, être qu’un plus lors d’un entretien d’embauche, permettant à vos futurs employeurs de vérifier vos réelles compétences en anglais. Cet examen étant standardisé à l’échelle mondiale, ils pourront ainsi rapidement déterminer votre profil sans avoir à vous questionner davantage sur vos compétences linguistiques.

Evidemment, un score élevé sera d’autant plus appréciable, bien qu’un score moyen témoigne déjà d’une motivation et de votre volonté à progresser.
6) Pour prétendre à un nouveau poste

Si l’obtention du TOEIC n’est pas un prérequis pour l’embauche dans votre entreprise, il peut toutefois vous offrir de nouvelles opportunités. Au sein de votre entreprise, l’occasion peut vous être donnée de pourvoir un poste à l’international.

Le TOEIC est donc le parfait moyen pour prouver à vos supérieurs vos compétences en anglais, leur démontrant ainsi que vous êtes le candidat idéal pour ce poste.