En France, il existe de multiples solutions pour se former à un métier. Les élèves choisissent principalement de faire un bac général, professionnel ou technique et continuer par une école d’ingénieur, BTS ou un IUT. Il existe également le CAP et le BEP généralement plébiscités par les élèves souhaitant travailler dans la restauration, dans la coiffure ou dans le bâtiment. Mal valorisé, l’apprentissage est pourtant une excellente opportunité pour se former à un métier qualifié et rémunérateur.

Qu’est-ce que l’apprentissage réellement ?

Il s’agit principalement d’une « pratique » en milieu professionnel à temps plein où l’apprenti apprend un métier tout en accomplissant les tâches requises. Celui-ciest placé sous la supervision d’un tuteur qui aura pour objectif de lui apprendre le métier. L’un des grands avantages de l’apprentissage en cours d’emploi est d’avoir un revenu pendant l’enseignement.

En même temps, vous pouvez également obtenir une formation détaillée en suivant des cours spécifiques et spécialisés qui sont précisément liés au nouveau métier. Cette filière prend souvent beaucoup de temps mais l’apprenti ressort en maitrisant parfaitement son futur métier.

En se concentrant sérieusement sur l’expérience professionnelle et les cours théoriques en classe, le succès est garanti pour toute personne réellement engagée dans sa profession. A noter que les professionnels sortant de l’apprentissage ont généralement un travail rapidement par rapport à des étudiants choisissant un cycle général ou technique. De plus, se sont généralement des métiers bien spécifiques et les revenus sont plutôt intéressants dès le début de carrière.

Le cas de l’apprentissage dans le milieu du bâtiment

Le secteur du bâtiment à souvent recours à l’apprentissage pour les futurs jeunes artisans. C’est d’ailleurs le cas pour les charpentiers et les menuisiers où l’expérience est importante afin de parfaitement maîtriser le métier. Il y a d’ailleurs une pénurie de main d’œuvre dans le bâtiment. A titre d’exemple, certaines entreprises cherchent à embaucher des artisans menuisiers en aluminium et PVC.

Le gouvernement de Emmanuel Macron souhaite inverser la tendance en valoriser l’apprentissage en entreprise. Et clairement,il faut dire qu’il y a des avantages non négligeables tant pour les entreprises que pour les apprentis. En effet, les entreprises bénéficient d’une main d’œuvre bon marché, par rapport à un employé lambda. En sachant que ces dites entreprises gardent la plupart du temps ces apprentis pour les embaucher par la suite.

Les apprentis, quant à eux, bénéficient d’une formation et d’une expérience professionnelle de qualité en étant sur le terrain. Dans le cadre d’un menuisier en aluminium, par exemple, l’apprenti pourra ainsi maîtriser les outils informatiques et les machines en atelier, puis la pose chez les clients. Les cours théoriques sont bien évidemment au programme afin que les élèves puissent apprendre les mathématiques, les langues, l’histoire de France, la physique, etc.

Nous vous invitons vivement à consulter le site du gouvernement au sujet de l’apprentissage en entreprise (vidéo de présentation).

A tous les apprentis, n’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure si vous êtes passionnés par votre métier. C’est tout de même plus intéressant d’apprendre en pratiquant qu’en lisant uniquement des livres scolaires parfois redondants.