Le métier de professeur fait rêver. Il fait partie de ces rares professions qui permettent d’aider les autres. Seulement, bien qu’il soit passionnant, ce travail n’est pas très bien rémunéré. Ainsi, pour arrondir leurs fins du mois, de nombreux enseignants profitent de leurs temps libres pour cumuler d’autres missions. Il existe effectivement plusieurs solutions pour compléter ses revenus en tant que prof.

Gagner des revenus complémentaires grâce à des cours particuliers

En ce qui concerne la revalorisation du métier de professeur, la France n’a pas une bonne réputation. En effet, les enseignants français figurent parmi les plus mal payés de toute l’Europe. Si l’Espagne et le Portugal ajoutent chaque année quelques pourcentages de plus au salaire de leurs enseignants, la France n’accorde qu’une maigre augmentation par an.

Ainsi, pour arrondir leurs fins du mois, de nombreux profs décident désormais d’exercer d’autres activités rémunératrices en dehors des heures de travail. Donner des cours particuliers reste d’ailleurs le cas de figure le plus fréquent.

C’est une activité facilement accessible, car on utilise son expérience et ses compétences techniques pour aider ses propres élèves ou des étudiants externes. Il existe plusieurs moyens pour trouver des missions. Celles-ci peuvent être ponctuelles, donc dans le cadre de préparation à un examen. Mais elles peuvent également durer toute une année scolaire.

En pratique, les professeurs ne peuvent pas dispenser des cours particuliers sans l’accord de leur responsable hiérarchique. Il est donc nécessaire de faire une demande d’autorisation au préalable. Par ailleurs, il faut aussi que ce travail soit soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des BNC.

Les autres moyens pour compléter ses revenus mensuels

Si les cours particuliers figurent parmi les métiers d’appoints préférés des profs, certains n’hésitent pas à cumuler plusieurs activités pour compléter leurs revenus. Bien sûr, le travail exercé doit rester dans le cadre de l’enseignement ou de la formation. Dans ce contexte, de nombreux enseignants décident de créer et de mettre en vente des ressources pédagogiques sur des plateformes dédiées. Ainsi, en dehors de sa classe, d’autres élèves pourront profiter de ses manuels. Ces dernières peuvent d’ailleurs prendre plusieurs formats pour faciliter l’assimilation des leçons.

Par ailleurs, ceux qui ont des qualités professionnelles ou personnelles avérées peuvent aussi animer des activités extra scolaires dans des organismes spécialisés. Sous le statut d’un animateur ou d’un encadreur, le professeur assurera du suivi des enfants dans les centres de loisirs ou les colonies de vacances. Seulement, bien que ce soit généralement un travail saisonnier, l’obtention d’une autorisation est nécessaire avant d’effectuer les missions.

Enfin, beaucoup de profs profitent désormais de leur connexion internet pour travailler en freelance. Il s’agit en effet d’un moyen rapide pour gagner de l’argent. De plus, cela ne nécessite pas un talent ni des capacités particulières. Les plateformes spécialisées dans le travail en ligne publient plusieurs offres adaptées aux compétences de chacun.