Face à une importante demande de bien-être par la population française, le métier de sophrologue est très vite devenu une des professions les plus convoitées du moment. Bien qu’il ne soit pas encore réglementé dans le pays, ce métier ne reste pas moins passionnant. Cependant, comment devenir sophrologue ? Trouvez dans cet article les étapes qui vous permettront d’exercer dans ce domaine.

Quelles formations pour devenir sophrologue ?

Il est à préciser qu’être sophrologue est une profession à part entière. Comme tous les autres métiers libéraux existants, il ne nécessite pas forcément une formation. En effet, avec quelques notions, une personne peut exercer en tant que sophrologue en prétendant avoir un don, ce qui est un cas très courant. Cependant, pour être un meilleur sophrologue, il est fortement conseillé d’apprendre le métier de manière approfondie. C’est en effet le meilleur moyen de devenir sophrologue. En suivant un réel cursus, vous pouvez être sûr de bien maîtriser la sophrologie. Vous pourrez effectivement approfondir toutes les techniques de relaxation correspondant à chaque cas. Pour ce faire, il est recommandé de se tourner vers des pédagogues expérimentés dans la formation en sophrologie.

Peut-on suivre une formation en sophrologie par correspondance ?

Il faut reconnaitre que nous vivons aujourd’hui dans un monde digital. Ainsi, presque toute chose peut être faite sur la toile : les demandes d’emploi, les courses, les études, etc. Cependant, est-il possible d’apprendre le métier de sophrologue en ligne ? Il est à rappeler que la sophrologie est une discipline basée sur des techniques psychocorporelles. Ainsi, un apprentissage par correspondance peut s’avérer être défaillant. Incluant d’infimes parties de psychologie et de psychiatrie, la formation en sophrologie nécessite une interaction corporelle entre l’étudiant et le formateur pour être efficace. Sur le web, il existe bel et bien des formations en ligne pour le métier de sophrologue. Cependant, les sophrologues ayant été formés en présentiel sont largement plus compétents que ceux ayant suivi des formations par correspondance.

Comment devenir sophrologue agréé par l’État ?

Bien que le métier de sophrologue ne soit pas encore très répandu en France, il est tout à fait possible de devenir sophrologue agréé par l’État. Pour cela, il faut suivre des formations en sophrologies dans le but d’obtenir un certificat au titre de RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle). Il s’agit du seul et unique diplôme en sophrologie agréé par l’État selon les affirmations de la Chambre Syndicale de la Sophrologie. Pour obtenir ce diplôme, vous devez vous tourner vers l’IFS (Institution Française en Sophrologie). C’est aujourd’hui la seule école française de sophrologie à être habilitée pour délivrer un diplôme agréé par l’État en sophrologie, qui est le RNCP. Titulaire de ce titre, vous pourrez exercer en tant que sophrologue agréé par l’État.