Point de vu personnel

L’écoute

C’est très important car le rédacteur doit écouter plus qu’il ne parle. Pour bien travailler, il a besoin d’information sur le sujet, sur votre organisation, sur les réalités caractérisant votre secteur d’activité.

En principe, il a le droit et devrait aussi vous poser quelques questions. S’il y a des éléments qui échappe à sa compréhension, il doit vois demander ou vous signaler.

La disponibilité

Quant à sa disponibilité, quels sont vos besoins réels ? Vous devez être objectif : le principe de fonctionnement de votre organisation est-il irrégulier ? De dernière minute ? Plus long terme ? Récurrents ? A titre d’exemple, il se peut que vous ayez besoin d’un prestataire rédaction web. Ce dernier est capable d’accepter un mandat à très court terme qui nécessite de travailler le soir ou la fin de semaine. Heureusement que cela existe. Pour ce faire, il suffit de mettre cartes sur table. Mettez vos attentes claires et que le rédacteur convoité accepte les conditions de travail proposées.

Point de vu professionnel

Tout d’abord, le rédacteur web doit disposer d’une solide connaissance en référencement naturel. Un rédacteur web seo écrit à la fois pour les bots des moteurs de recherche et pour ses lecteurs. Son objectif est de rendre visible et lisible un contenu pour une requête donnée. Pour rappel, chaque page web vise un public qui lui est propre. Il adopte un ton différent et peut manier un langage recherché ou l’humour…

En outre, puisqu’un rédacteur cherche à rendre visible, il doit aussi travailler l’image d’une société et sa visibilité. Pour connaître les attentes et savoir comment s’adresser à eux, il doit pouvoir sentir les intérêts des prospects. En plus, le rédacteur web peut aussi être amené à connaître quelques éléments de programmation. De toute façon, dans son travail, il aura toujours besoin d’utiliser quelques balises HTML. Même chose pour le CMS comme WordPress qui peut être nécessaire lors d’intégration de page sur un site web par exemple.