Un antiquaire est un commerçant collectionneur. Il restaure et vend des objets anciens dans le domaine de l’art. Il est passionné de l’histoire de l’art et du commerce. Il vend des objets et détermine leur prix selon l’ancienneté et la valeur artistique. C’est une personne curieuse : il fréquente des salles de ventes, des marchés aux puces et des brocantes afin de trouver les perles rares. Il peut aller chez un particulier même pour les chercher. Il restaure ces objets et les vend après. Il a des connaissances approfondies sur l’art et les antiquités. Il peut déterminer rapidement l’authenticité d’un objet qui l’aide à connaître sa valeur d’achat et le bénéfice qu’il réalisera en revendant le meuble, le bibelot ou l’objet.

Être antiquaire demande d’être pointilleux et intelligent. Une œuvre d’art peut perdre 70℅ de son prix en quelques années seulement. L’antiquaire ne doit pas être devancé par la mode sinon il perdra beaucoup d’argent. Les antiquaires sont vraiment des investisseurs à risque.

Comment se lancer dans ce métier?

Pour se lancer dans le métier d’antiquaire, il faut avoir des fonds importants, car les objets à vendre sont très valeureux. La plupart des antiquaires ont commencé comme brocanteurs ou vendeurs chez des confrères. C’est là qu’ils apprennent le métier. En apprenant le métier, ils commencent aussi à réunir leur stock. Les autres antiquaires ont hérité leur métier de leurs parents.

Où trouver les antiquaires ?

La plupart d’entre eux ont leur propre boutique. Les antiquaires la gèrent souvent seuls. Sinon, vous pouvez les rencontrer dans de nombreux festivals comme le biennal des antiquaires ou la FIAC. Pendant ces festivals, ils proposent leurs œuvres d’art dans des stands. Par ailleurs, comme cet antiquaire dans le 91, vous pouvez aussi visiter son site internet pour passer vos commandes.

Comment travaille un antiquaire ?

L’antiquaire accueille sa clientèle comme tous les commerçants. Il se déplace pour trouver les pièces mises en vente. En effet, sa mission consiste à rechercher des pièces de collection, des objets anciens, des vieux meubles qu’il revendra ensuite dans son magasin. Il parcourt des salles de vente, des salons professionnels, des marchés aux puces… dans le pays ou à l’étranger. Il visite les musées, les galeries, les expositions pour mettre à jour ses connaissances en art. Il consulte souvent les livres d’art. D’ailleurs, certains antiquaires possèdent un atelier qui permet de restaurer les pièces achetées en neuves avant de les vendre. Mais ils travaillent aussi avec les autres restaurateurs de l’art comme les ébénistes, les doreurs de bois, les restaurateurs de tableaux…

Autre travail d’un antiquaire

À part de tenir leur boutique, les antiquaires peuvent également effectuer des expertises. Pour pouvoir faire cela, ils doivent être reconnus comme experts par une chambre des experts.