Les représentants technico-commerciaux vendent des produits et des services . À ce titre, ils doivent être capables d’établir des relations avec les gens, tout en ayant une bonne compréhension des détails techniques des produits, et surtout savoir faire de la vente. Nous allons donc vous expliquer ce qu’est un technico-commercial ainsi que le parcours a effectué pour le devenir.

Description du poste

Un technico-commercial doit être capable de préparer des présentations avec des informations techniques sur ses produits et services et être capable de les expliquer à des clients potentiels. Il doit être en mesure de procéder à une évaluation des besoins du client et de choisir la solution appropriée, tout en illustrant comment cette solution permettra de réduire les coûts ou d’augmenter la production du client.

Ils doivent également être capables de travailler au sein d’une équipe de vente, d’assurer les ventes, d’organiser la livraison et, dans de nombreux cas, de superviser l’installation des produits.

Certains technico-commerciaux travaillent pour des fabricants, tandis que d’autres sont employés par des organisations commerciales indépendantes, notamment des revendeurs à valeur ajoutée.

Souvent, un représentant technico-commercial travaille aux côtés d’un autre représentant commercial ayant des connaissances techniques moins étendues. L’autre représentant commercial se concentrera sur le marketing, la recherche de prospects et la conclusion de ventes, tandis que le représentant technico-commercial peut se concentrer sur les aspects techniques du travail. Pour avoir une idée, vous pouvez aller sur le site euroformation.

Exigences en matière de formation

La plupart des postes de représentants technico-commerciaux exigent une licence, soit en ingénierie, soit dans un domaine similaire, en rapport avec les produits ou services vendus. Ils peuvent très bien aussi suivre une formation technico-commercial. Les titulaires d’un diplôme d’ingénieur peuvent être appelés ingénieurs commerciaux, mais ce n’est pas toujours une exigence. Toute personne ayant une expérience technique dans un domaine spécifique peut devenir technico-commercial ou ingénieur commercial, avec ou sans diplôme.

Outre leur formation, les représentants technico-commerciaux ont presque toujours besoin d’une expérience et d’une formation supplémentaires dans le domaine de la vente avant de pouvoir commencer à travailler. La formation à la vente est souvent proposée par l’employeur. Ceux qui n’ont pas d’expérience de la vente peuvent être associés à un autre représentant commercial qui possède ces compétences mais manque d’expertise technique. La formation technique peut être proposée par l’employeur ou par des vendeurs ou des fabricants. Ceux qui travaillent dans le secteur des réseaux informatiques, par exemple, peuvent exiger des certifications de fabricants comme Cisco ou Microsoft.

Expérience et salaire

Comme pour la plupart des postes de vente, les représentants technico-commerciaux sont généralement rémunérés en fonction de leurs performances. Ils peuvent recevoir un salaire fixe avec des primes, ou un salaire avec des commissions basées sur le volume des ventes. Ceux qui travaillent pour des sociétés de vente indépendantes peuvent être rémunérés uniquement à la commission. Plus vous avez d’expérience, plus vous pouvez gagner de l’argent, à condition de maintenir vos connaissances techniques à jour, d’améliorer vos techniques de vente et d’établir des relations solides avec les clients.

En 2017, le Bureau des statistiques du travail a estimé que le revenu médian des ingénieurs commerciaux était de 90 692 euros, ce qui signifie que la moitié d’entre eux gagnaient plus que ce montant et l’autre moitié moins. Les 10 % des salariés les mieux rémunérés gagnaient plus de 149 520 euros, tandis que les 10 % les moins bien rémunérés gagnaient moins de 52 314 euros.

Tendance de la croissance de l’emploi

Les opportunités d’emploi pour les technico-commerciaux devraient augmenter de sept pour cent entre 2016 et 2026, ce qui correspond à peu près à la moyenne de tous les autres emplois en France. À mesure que de nouveaux produits techniques apparaîtront sur le marché, un nombre croissant de technico-commerciaux sera nécessaire pour vendre ces produits et les services qui les accompagnent. Les marchés à surveiller sont notamment ceux du matériel et des logiciels informatiques, y compris la conception de systèmes informatiques et les services d’assistance. Le besoin de représentants technico-commerciaux dans ces secteurs devrait augmenter de 20 % au cours de la prochaine décennie. Il faut également s’attendre à une demande croissante de la part des agences commerciales indépendantes et à une réduction correspondante de la demande des fabricants, car ces derniers continuent à sous-traiter les ventes à ces agences.