Le barman est essentiel pour offrir la satisfaction aux amateurs de boissons, alcoolisées ou non alcoolisées. Ses talents peuvent être mis à disposition des établissements spécialisés, hôtels ou encore les lounges et les restaurants. Se lancer dans ce métier passionnant est intéressant à condition d’acquérir les compétences requises. Voici alors les étapes à suivre.

Être correctement informé sur le métier

Il est essentiel pour quelqu’un qui désire devenir barman de bien se renseigner sur ce que le domaine de la mixologie lui réserve. En effet, plusieurs missions et responsabilités l’attendent, notamment pour répondre aux exigences de leurs clients qui souhaitent se désaltérer grâce à des boissons savoureuses en tout genre. Plusieurs tâches sont donc à assurer par ses soins. En premier lieu, ce professionnel se doit de maintenir la propreté de son établissement ou de son environnement de travail en général. Ainsi, son champ d’intervention ne se limite pas toujours à derrière le comptoir. Par ailleurs, il incombe aussi au barman de faire l’entretien de ses différents équipements et outils de travail comme les shakers, les verres, le réfrigérateur, etc. C’est un milieu dans lequel l’hygiène est absolument essentielle. La santé des consommateurs en dépend grandement.

De plus, il est également de la responsabilité du barman de s’assurer que son stock d’ingrédients soit suffisant en fonction des affluences et de ses besoins quotidiens. En l’absence d’autres responsables, il effectue alors lui-même le suivi des approvisionnements. Évidemment, une connaissance des techniques de mélange des cocktails sera absolument indispensable. Toutes ses compétences peuvent s’acquérir grâce à des formations. Cependant, rien ne vaut la pratique et l’expérience pour s’améliorer et assimiler progressivement les bons gestes. Parfois, les barmans les plus talentueux sont aussi de fins animateurs qui offrent un réel spectacle à ses clients, surtout lorsque l’ambiance est à la fête.

Se former et détenir des qualités indispensables

Bien que de nombreux professionnels aient appris sur le tas, il est aujourd’hui possible de suivre des cursus dédiés dans un cadre formel avec un diplôme à la clé. En effet, les intéressés peuvent notamment opter pour un CAP de 2 ans orienté vers l’hôtellerie-restauration ou le service en brasserie par exemple. Par ailleurs, avec un Bac en poche, des parcours spécialisés sont aussi à disposition. De même, l’obtention d’un brevet professionnel de barman sera également un atout pour pouvoir travailler au niveau de grandes enseignes. Sinon, il existe aussi de multiples programmes certifiants pour les salariés en quête de reconversion. De plus, il est assez simple de suivre une formation barman à Paris.

En termes de qualités, maîtriser les caractéristiques des liqueurs et boissons en tout genre est la première à avoir. Il faut en plus associer son savoir-faire à sa créativité afin de pouvoir allier les saveurs entre elles et offrir une belle expérience gustative aux clients. À part cela, rapidité et dextérité seront absolument indispensables, surtout durant les rushs où les commandes arrivent en abondance. La patience et le sens du relationnel sont également requis, aussi bien que la capacité à travailler sous pression, parfois à un rythme très effréné.