Avec 35 000 à 40 000 personnes recrutées chaque année dont les 2 tiers en CDI, le secteur bancaire s’impose comme une perspective des plus sérieuses pour tous ceux qui planchent sur leur future orientation professionnelle. En pleine modernisation et en pleine diversification, cette branche du marché de travail français est accessible par plusieurs filières et reste ouverte à différents profils. On vous dit tout sur les parcours d’études qui vont permettront d’accéder aisément au secteur bancaire.

Les filières courtes des métiers de la banque

L’éventail des BTS menant aux métiers de la banque est très large. Citons d’abord le BTS Banque Conseiller Clientèle qui permet aux jeunes bacheliers d’entrer dans le cœur de métier et le vif du sujet. Cette formation est essentiellement orientée sur la gestion de la clientèle constituée par les particuliers.

De même le BTS Management des Unités Commerciales, basé sur l’étude des méthodes de management d’équipe commerciale, ou la conduite de projet d’action commerciale, peut être un bon tremplin pour convaincre un recruteur du secteur bancaire une fois son diplôme empoché. D’autant plus que ce BTS comporte un stage en entreprise dont la durée est comprise entre 12 et 14 semaines.

Le BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client) est la voie royale pour devenir un technicien supérieur en matière de relation clientèle. Outre l’enseignement théorique, ce BTS comprend un stage en entreprise de 16 semaines. Une filière courte et efficace qui permet à l’étudiant de maîtriser toutes les techniques utiles pour prospecter et fidéliser les nouveaux clients.

Parmi les DUT, citons le DUT carrières juridiques qui, non content d’aborder durant son cursus toutes les dimensions du droit, dispense également des savoirs concernant l’économie, la communication et la gestion. Lors de sa seconde année, ce DUT est rythmé par un stage obligatoire d’une durée de 10 semaines.

La fac : une spécialiste des études bancaires ?

Les universités françaises offrent pas moins de 80 licences professionnelles, et tout autant de masters, qui concernent de près ou d’un peu plus loin le domaine bancaire.

Les Instituts d’Administration des Entreprises (IAE), ainsi qu’une dizaine de facultés d’économie, intègrent, à la troisième année de leur licence d’économie et de gestion, un parcours spécifique Banque. Cette spécialisation est disponible par exemple à la faculté de finance de Lille 2, ou encore à l’Institut des Risques Industriels, Assurantiels et Financiers de Poitiers

Niveau supérieur, citons le Master 2 Contrôle des risques bancaires, sécurité financière et conformité de Paris I Panthéon-Sorbonne, le Master 2 Juriste financier de Paris-Dauphine ou encore le Master 2 Prévention des fraudes et du blanchiment de l’Ecole de management de Strasbourg.