Avoir un handicap affecte incontestablement la vie personnelle et professionnelle d’un individu. La question de l’emploi est inévitable, car comme tout le monde, les handicapés ont aussi le droit d’avoir un emploi stable. Cet article met le point sur les indispensables à connaître pour faire valoriser ses droits.

Comment faire pour faire reconnaître ses droits ?

Victime d’un accident de travail ou de la vie, une personne en situation d’handicap doit repenser son plan de carrière. Toutefois, à la recherche d’emploi, ces personnes peuvent bénéficier d’aides afin d’accéder facilement à un travail. Pour cela, il est recommandé de faire reconnaître son handicap auprès d’une autorité compétente afin d’obtenir une reconnaissance de ses qualités de travailleur. Une fois obtenue, la reconnaissance est valable pour une durée de un à cinq ans. Passé ce délai, il est indispensable de réaliser une nouvelle demande. Il est également important de préciser que seules les personnes âgées de plus de 16 ans peuvent effectuer cette demande.

Dans l’univers de travail, un travailleur handicapé n’a aucune obligation auprès de l’employeur. Cependant, afin de bénéficier des nombreuses aides mises à la disposition de tous travailleurs handicapés, il est important de préciser sa situation lors de la recherche d’emploi. Il est réalisable d’informer la direction au sujet de son handicap à tout moment. Mais certains recruteurs conseillent de le faire le plus tôt possible afin de pouvoir se focaliser sur autre chose comme les compétences et les qualifications du candidat. Par contre, d’autres recommandent de ne le mentionner que si le cas du travailleur exige un aménagement spécifique du poste de travail. Ainsi, il est indispensable de bien se renseigner, car le fait de préciser son statut dépend de chaque établissement.

Quel est le rôle des ressources humaines dans ce genre de situation ?

Depuis 2005, la loi prévoit que toute entreprise employant plus de 20 salariés est dans l’obligation d’embaucher 6% de travailleurs handicapés dans son effectif. Pour le secteur privé, cela exige un changement majeur pour l’entreprise. Dans le but d’éliminer l’inégalité dans le monde de travail, les ressources humaines ont un rôle majeur. En effet, ils ont le devoir de changer le regard des professionnels en ce qui concerne le handicap. De ce fait, ils doivent assumer certaines missions essentielles. Pour cela, ils peuvent informer les salariés sur les engagements de l’établissement dans cette voie. Ce qui permet aux salariés de se sentir plus concernés par la question du handicap en entreprise.

Ils doivent aussi mener une politique de diversité ou encore sensibiliser les travailleurs sur le sujet du handicap. Dans ce cas, leur mission consiste à faire évoluer les mentalités des collaborateurs afin de mieux gérer cette situation en entreprise. D’un autre point de vue, pour assurer le recrutement travailleur handicapé, l’entreprise peut externaliser la gestion RH handicap. Pour bénéficier d’un meilleur accompagnement, il est plus avisé de recourir à un cabinet spécialisé comme http://www.thpartnerh.fr/expertise/. Avec une équipe compétente et la présence de professionnels très engagés dans leur fonction, le cabinet peut se charger de la totalité des ressources humaines de l’enseigne cliente.