Le métier de couvreur fait partie des spécialités du secteur du bâtiment, indispensable dans une habitation. C’est un travail qui implique des opérations en hauteur pouvant être dangereux etle couvreur est exposé aux risques de chutes. Il intervient dans tous travaux de réparation, d’entretien de couverture tout en assurant l’étanchéité des joints allant d’un simple changement d’une tuile cassée jusqu’à la réparation d’une infiltration d’isolation le plus complexe. C’est un travail à haut risque qui nécessite des connaissances et compétences approfondies et des équipements particuliers.

Reconnaître le couvreur professionnel

En faisant appel à un couvreur professionnel, il y a plusieurs façons de vérifier son professionnalisme face aux arnaqueurs qui ne cessent d’augmenter. Un artisan couvreur professionnel reconnaît à première vue l’origine de fuite et la partie où il doit faire l’intervention. Ainsi, il donnera rapidement un état de lieux complets et une connaissance approfondie de tous les éléments de la toiture (évacuations des eaux de pluie, étanchéité, isolation, …). Il agira avec les outils et l’expertise requis qui lui permet d’intervenir avec justesse et précision. Comme il est un professionnel qualifié, il mettra des équipements spécifiques et adaptés à son métier.

Pourquoi des chaussures de sécurité spécifiques ?

7% des accidents de travail sont dus à des blessures au pied (lacération, écrasement, traumas consécutifs à des glissades ou à des chutes, …). C’est pourquoi les chaussures de sécurité pour couvreur sont indispensables. Elles font partie des équipements de protection individuelles les plus usités dans nombreux domaines d’activités incluant le couvreur et font une obligation de l’employeur. Elles font l’objet d’une réglementation spécifique et répondent à des normes garantissant leur qualité et leur performance.

Pour les couvreurs qui travaillent en dehors et en hauteur présentant des risques dangereux, les chaussures de sécurité sont obligatoires avec des normes strictes à respecter. Elles doivent avoir une coque de protection résistant à 200 joules et répondre au fait qu’elles puissent apporter stabilité et protection à celui qui les porte. Certaines sont constituées de traitements antimycotiques, fongicides, et antibactériens. Confort et design aussi accompagnent les caractéristiques de chaussures de sécurité pour couvreur : anti-perforation, anti-écrasement, respirabilité avec des semelles antidérapantes.

Les bons EPI pour un couvreur

En plus de bien choisir un modèle de chaussures adapté aux couvreurs, pour bien suivre les normes de sécurité, ils doivent aussi porter des EPI (équipements de protection individuelle) spécifiques tels que lunettes ou sur-lunettes avec protection latérale, harnais complet, longe avec absorbeur de choc ou enrouleur, et un casque jugulaire. A tout cela s’ajoute des vêtements de travail les plus couvrants mais respirants pour les aider à lutter contre les intempéries et le froid.

Et si besoin, il faut aussi se munir d’un masque respiratoire, des bouchons d’oreille réutilisables et jetables, et des protections de mains pour éviter les risques mécaniques. Il importe de savoir que les couvreurs ont un produit emblématique : le pantalon « largeot » fabriqué en tissus velours et évasé aux cuisses. Dans ce type de métier, la pente d’inclinaison de la toiture, son état général, et les conditions climatiques sont des critères à tenir compte pour adapter le choix de chaussures de sécurité.