Le couvreur est l’artisan à qui on fait appel pour réaliser nos travaux de toiture. Il peut toutefois se spécialiser dans un domaine spécifique tel que la charpenterie. Celle-ci englobe tous les travaux qui touchent à la charpente ou l’ossature du toit. Pour leur mise en œuvre, l’intervention d’un couvreur charpentier est indispensable. Dans cet article, nous partageons avec vous les points importants à connaitre sur le travail de cet artisan. Découvrez !

Quelle formation faut-il suivre pour devenir couvreur charpentier ?

Comme susmentionné, le couvreur charpentier se charge principalement des travaux de charpente. Concrètement, on peut le solliciter pour dessiner le plan de cette structure en fonction de l’architecture de la maison. Cet artisan s’occupe également de l’assemblage des pièces en bois en atelier pour former la charpente. Il est aussi responsable de son transport et de son levage sur le chantier. Avant d’exercer ce métier, il doit toutefois se former auprès d’un centre de formation ou d’une université.

Un charpentier doit en effet détenir une double spécialisation, à savoir en charpente et en couverture. Au minimum, il doit être titulaire d’un CAP charpentier. En même temps, il peut effectuer une formation pour décrocher un CAP couvreur. Pour évoluer dans son domaine, acquérir plus de connaissances et de qualification, il peut passer un Bac pro Interventions sur le patrimoine bâti option charpente. Il peut également intégrer une université afin d’obtenir un BTS Développement et réalisation bois (bac +2).

Tout au long de sa formation, un apprenti charpentier devra faire des stages au sein des entreprises spécialisées. C’est de cette façon qu’il se familiarisera avec les différentes techniques utilisées dans le cadre des travaux de charpentes. Une fois diplômé, il peut alors choisir d’intégrer une entreprise privée ou travailler pour son propre compte.

Quels sont les travaux qu’on peut confier à un couvreur charpentier ?

Comme susmentionnée, la charpente constitue l’ossature ou le squelette du toit. Ainsi, elle soutient tous les éléments qui composent ce dernier (ex : matériaux de couverture, isolants, velux, etc.). En raison de l’importance de son rôle, il est plus judicieux de confier à un artisan couvreur charpentier en Ariège les travaux qui affectent cette structure. En l’occurrence, il peut s’agir de :

L’installation de la charpente

Cette opération requiert le travail de plusieurs artisans et l’utilisation d’un engin de levage. Le montage de la charpente doit être fait dans le respect des normes de la construction. Pour assurer l’étanchéité de la toiture par exemple, il faut par exemple qu’elle soit suffisamment inclinée.

La rénovation de la charpente

Avec le temps, la charpente de notre maison se détériore. Pour éviter son effondrement et les dommages qui peuvent en résulter, sa rénovation peut s’avérer nécessaire. D’ailleurs, les professionnels du domaine recommandent la mise en œuvre des travaux tous les 20 ou 30 ans. Le plus souvent, ils consistent à remplacer/réparer les pièces défectueuses de la charpente. Les travaux peuvent également consister à modifier celle-ci. Selon les cas, la rénovation de la charpente est complète ou partielle.

La modification de la charpente

Un charpentier professionnel doit nécessairement intervenir pour la modification de l’ossature du toit. Ce type d’opération se matérialise par l’aménagement des combles, la surélévation de la charpente et la pose de Velux ou fenêtres de toit.

Le traitement de la charpente

La charpente en bois subit des traitements spécifiques avant d’être installée. En effet, il faut la protéger contre l’humidité et les insectes xylophages. Mais avec le temps, les effets de ces traitements se dissipent. Pour ne pas exposer la charpenteaux risques, il est essentiel de les renouveler. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un charpentier.